6 choses à connaître sur la mode durable

La mode durable fait de plus en plus parler d’elle et séduit aujourd’hui un grand nombre de consommateurs soucieux de l’environnement et du bien-être des

Mode durable

La mode durable fait de plus en plus parler d’elle et séduit aujourd’hui un grand nombre de consommateurs soucieux de l’environnement et du bien-être des travailleurs dans l’industrie textile. Il est donc essentiel de se familiariser avec les différentes facettes de cette tendance pour être en mesure de faire des choix éclairés lorsqu’on achète des vêtements. Voici quelques informations clés à connaître sur la mode durable :

Qu’est-ce que la mode durable ?

La mode durable, ou éthique, correspond à une démarche visant à produire et consommer des vêtements et accessoires ayant un moindre impact écologique et social par rapport aux pratiques conventionnelles de l’industrie de la mode. Cela englobe plusieurs aspects.

Image du globe terrestre de couleur bleu avec le logo de recyclage de couleur bleu, accroché à un cintre de couleur bleu. 4 personnes sont autour du globe.

L’environnement comme priorité

Le choix des matières premières, telles que les fibres naturelles (coton bio, lin, chanvre…), recyclées ou issues de ressources renouvelables par exemple les algues ou même certains déchets industriels, est crucial dans ce processus. En effet, elles permettent de préserver les ressources hydriques, réduire l’utilisation de pesticides et favoriser une agriculture responsable et biologique.

De plus, la maîtrise des procédés de transformation et des techniques de fabrication joue également un rôle important pour limiter l’impact environnemental. Éviter les substances chimiques nocives lors du traitement des textiles, opter pour une teinture écologique ou encore une impression numérique moins gourmande en eau et en énergie, sont autant de démarches possibles pour rendre la mode plus respectueuse de l’environnement.

Le respect des travailleurs et des animaux

La mode durable englobe également la dimension sociale et éthique de la production. Il s’agit notamment d’améliorer les conditions de travail des employés du secteur textile, souvent issues de pays où les droits des travailleurs ne sont pas toujours respectés. Les marques éthiques choisissent ainsi de privilégier des partenaires locaux ayant une transparence totale sur leur chaîne d’approvisionnement afin de garantir le respect des droits humains.

Enfin, le bien-être animal est aussi au cœur des préoccupations de la mode durable. Pour cela, certaines marques refusent l’utilisation de cuir ou de fourrures issues d’animaux maltraités ou sacrifiés uniquement pour leur peau. D’autres développent des alternatives innovantes comme le cuir végétal à base de feuilles d’ananas ou de champignons.

Comment identifier les marques de mode durable ?

Certains labels et certifications peuvent vous aider à repérer facilement les marques engagées dans une démarche de mode durable. Voici quelques exemples :

  • GOTS (Global Organic Textile Standard) : label garantissant la qualité biologique des fibres textiles, l’absence de substances nocives pour l’environnement et la santé, ainsi que le respect des normes sociales telles que le travail décent ou l’interdiction du travail forcé.
  • Fairtrade / Max Havelaar : certification attestant d’un commerce équitable entre producteurs et consommateurs, avec un prix minimum garanti aux agriculteurs, un soutien au développement local et des pratiques environnementales responsables.
  • Ecolabel européen : label prenant en compte l’ensemble du cycle de vie du produit, depuis la production des matières premières jusqu’à sa fin de vie (recyclabilité, biodégradabilité…), en passant par la fabrication et la distribution.

Prendre en compte la transparence des marques

En plus de ces labels, certaines entreprises choisissent de miser sur la transparence, en partageant toutes les informations utiles sur leur site web : origine des matières premières, lieux de fabrication, empreinte carbone… Le recours à des plateformes ou applications tierces telles que “Good On You” ou “Clear Fashion” peut également vous permettre d’accéder à des informations fiables sur les marques et leurs actions en faveur de la mode durable.

Quels sont les avantages de la mode durable ?

Une jeune femme portant un chapeau couleur rose pastel, s'aapuyant sur un support portant des cintres sur lesquels sont accrochés des chemises de différentes couleurs: jaune, rose, bleu, kaki, noir, blanc, beige...

Un impact écologique réduit

En optant pour des vêtements issus de la mode éthique, vous contribuez à préserver les ressources naturelles et à réduire la pollution associée à l’industrie textile. Par exemple, le coton biologique consomme en moyenne 91 % d’eau en moins et génère 46 % de gaz à effet de serre en moins que le coton conventionnel. De même, les fibres recyclées permettent de limiter le gaspillage et d’épargner des matières premières vierges.

Le respect des droits humains

La mode durable s’attache également à garantir des conditions de travail décentes aux ouvriers qui fabriquent vos vêtements. En choisissant des marques éthiques, vous soutenez ainsi une économie solidaire, où les travailleurs sont considérés comme des partenaires essentiels et non comme de simples coûts à minimiser.

Des produits de qualité, conçus pour durer

La confection de vêtements durables favorise généralement l’utilisation de matériaux résistants et un soin particulier apporté au design et à la coupe. Ces habits sont donc plus à même de résister à l’usure du temps et peuvent constituer un investissement sur le long terme.

Une meilleure santé

Opter pour des vêtements issus de la mode durable a un impact direct sur notre santé. En effet, les textiles conventionnels contiennent souvent des produits chimiques nocifs (pesticides, colorants azoïques) qui peuvent être des irritants cutanés et allergènes notables. La fabrication à base de fibres naturelles permet une meilleure tolérance au contact de la peau et limite les risques d’allergies.

Mode durable : comment adapter sa consommation ?

Osez la seconde main

L’un des meilleurs moyens de contribuer à la mode durable est sans conteste d’acheter des vêtements d’occasion, que ce soit en friperie, en vide-grenier, sur des plateformes spécialisées ou encore entre amis. Vous ferez ainsi coup double : économiser de l’argent et donner une nouvelle vie à un vêtement qui aurait pu finir à la poubelle.

Apprenez à déterminer la qualité des vêtements

Pour investir dans des habits durables, il est important de savoir reconnaître les signes d’un vêtement bien conçu. Les principales caractéristiques à vérifier sont :

  • La qualité du tissu (épaisseur, douceur, résistance…)
  • Les finitions (coutures propres, régulières et solides, absence de fils qui dépassent…)
  • Le confort et le tombé sur votre silhouette

Entretenez vos vêtements avec soin

Enfin, n’oubliez pas que l’essentiel pour prolonger la durée de vie de vos vêtements éthiques réside dans leur entretien. Pour cela, pensez notamment à suivre les instructions de lavage figurant sur l’étiquette, nettoyer les taches le plus rapidement possible, éviter les températures trop élevées et le sèche-linge, ou encore privilégier un séchage naturel à l’air libre.

La mode durable est-elle vraiment accessible ?

S’il est vrai que la mode responsable a souvent mauvaise réputation en termes de coût et d’accessibilité, il existe néanmoins de nombreuses marques qui démocratisent cette tendance en proposant des produits abordables pour tous les budgets. De plus, différentes initiatives comme les boutiques vintage, les friperies en ligne, les vide- dressings solidaires ou encore les plateformes de location de vêtements permettent de consommer de façon plus écologique sans forcément casser sa tirelire.

Une femme portant des lunettes noires, une veste vert et une jupe orange, couchée sur un tas de vêtements de différentes couleurs.

D’autre part, adopter la slow fashion peut s’avérer être un investissement rentable sur le long terme, car des pièces plus chères, mais de meilleure qualité dureront dans le temps et limiteront le besoin constant de renouvellement de garde-robe inhérent à la fast-fashion.

Les pièges à éviter

Même si les bienfaits de la mode durable ne sont plus à prouver, il est important de rester vigilant face aux pratiques de certains acteurs qui cherchent à tirer profit de cette tendance sans pour autant s’engager véritablement. Voici quelques conseils pour éviter de tomber dans les pièges du “greenwashing” :

  • Se méfier des discours trop vagues ou approximatifs : Les marques qui revendiquent un engagement en matière de mode durable doivent être en mesure de fournir des informations précises et chiffrées, ainsi que des preuves tangibles (labels, certifications…).
  • Faire attention à l’éthique globale : Certaines entreprises peuvent d’un côté s’engager dans la mode éco- responsable, tout en étant impliquées dans des scandales environnementaux ou sociaux par ailleurs. Mieux vaut privilégier celles dont les valeurs sont cohérentes sur tous les aspects de leur activité.

La mode durable : en résumé

En somme, s’orienter vers la mode durable est une démarche qui comporte de nombreux atouts, aussi bien pour les consommateurs que pour la planète et les travailleurs de l’industrie textile. Plus qu’un simple effet de mode, il s’agit d’un enjeu majeur pour l’avenir et le développement d’une économie plus respectueuse des ressources naturelles et de l’humain. Alors, n’hésitez plus à franchir le pas et à vous tourner vers ces marques qui prônent une approche éthique et responsable de la consommation.

Nos derniers articles

greenwashing

Greenwashing: définition

Dans le vaste univers des tendances écoresponsables, un phénomène contradictoire prend de plus en plus d’ampleur : le greenwashing ou écoblanchiment. Cet article vise à

Lire la suite »
Panier
Retour en haut

Inscrivez-vous à notre newsletter

→  C’est promis on ne vous spammera pas !